Alphabétisation en français

Article
Publié le 07.06.2024 à 16h02 Mis à jour le 07.06.2024 à 16h19

Le projet pilote « Zesumme wuessen-Alphabetiséierung » permet le choix entre une alphabétisation en français et en allemand. Les députés de la Commission de l’Éducation se sont rendus à Schifflange pour se renseigner sur les expériences de terrain.

Le projet pilote était lancé en 2022 dans quatre écoles fondamentales : Schoul Uewerkuer de la Ville de Differdange, Schoul Deich de la Dudelange, l’école fondamentale de Larochette et la Nelly Stein Schoul de Schifflange. Dans cette dernière, les cycles 1 et 2, donc les classes du préscolaire et les deux premières classes du fondamental, participent au projet pilote.  

 

Les députés de la Commission de l’Éducation ont vu les enseignants à l’œuvre et ont pu voir le matériel pédagogique utilisé en classe. Le personnel enseignant est accompagné par les directions de la région et par des enseignants de l’école européenne ayant une expérience en la matière. L’Institut de formation de l’éducation nationale (IFEN) propose des formations adaptées aux nouveaux besoins. 

 

Le projet pilote est évalué par le « Luxembourg Center for Educational Training » (LUCET) sur base de questionnaires aux parents, d’épreuves standardisées et de groupes de réflexion. Un bilan intermédiaire de cette évaluation, dont les premiers résultats devraient être disponibles encore cette année-ci, est prévu pour 2026. 

Les décisions politiques seront prises sur base de cette évaluation et la généralisation éventuelle de l’alphabétisation au français serait pour l’année scolaire 2026/2027.

 

Mentionnons encore que ce sont les parents qui font le choix de la filière choisie. Une recommandation des enseignants sert à les orienter au mieux dans leur choix.